ÉCOUTE LE VENT
Chère lectrice, cher lecteur,


Le site Écoute Le Vent rassemble les fruits du travail d'Hélène NAUDY.

Une vie qu’elle a consacrée à l’exploration de la question du «QUI SUIS-JE ?».


Psychothérapeute, écrivaine et artiste à la créativité foisonnante, elle était en permanence animée par l'étude de l'instant, de tout ce qui se vivait en elle et chez ceux qu'elle côtoyait, sur le vif, quelque soit la situation ou les enjeux.
Sans tabou, sans idée de mieux ou de moins bien, totalement disponible, sa quête du réel englobait le ressenti des multiples formes du sensible corporel afin de prendre conscience des «jeux» du mental, des raisons et des conséquences de notre identification à celui-ci.

"Nous sommes tous en quête de paix et de bonheur. Notre seule confusion dans cette quête est que nous pensons trouver ces sentiments à l'extérieur de nous, dans une rencontre amoureuse ou dans des objets achetés.
Certains prétendent même que le bonheur dépend de la présence d'une bonne étoile qui serait alors nôtre.
Le bonheur extérieur nous endort, nous laisse dans nos idées mortes, nous en devenons des somnambules, des dormeurs.
Le réveil n'est pas chose facile ni de tout repos, la fainéantise n'y a pas cours.
Le discernement, la réflexion sont souvent, même principalement, impulsés par un mal-être profond, des questions obsédantes sur la vie, sur la mort, et l'absence de réponse à tout cela.
Ici, je ne peux même pas espérer me remettre en questions ou aider quelqu'un à cela.
Je ne peux pas l'impulser, c'est la vie qui m'y guide si c'est cela que je dois vivre, si c'est cela qui m'interroge jusque dans mes profondeurs.
Le désir de se connaître est ou n'est pas. Nous pouvons seulement constater."

Hélène NAUDY, À la source de soi-même.

Animatrice d'ateliers d'écriture, elle aimait explorer les mots comme elle explorait en elle, avec ceux qui étudiaient à ses côtés, dans une démarche thérapeutique inscrite au coeur de la dimension non-duelle, les personnages qui nous constituent, les fidélités qui nous agissent.

« Les mots sont des éveilleurs lorsqu’ils témoignent précisément du vivant »

Hélène naudy, Fragments.

Passionnée de tango argentin et de danse contemporaine, elle y donnait toute leur place aux ressentis et aux émotions, elle y avait découvert un lieu privilégié ou se déploie l’instant présent.

Hélène nous a quitté brutalement le vendredi 3 mars 2017, à 47 ans, à la suite d'une rupture d'anévrisme.

Nous vous invitons à poursuivre votre lecture, votre écoute en feuilletant les pages d’Écoute le vent.
Vous y trouverez les fruits du travail de sa vie, aimante et créative,
cadeau à notre humanité quelles qu'en soient ses expressions.

L'association "Écoute Le Vent"

 

 

ENTRÉE