ECOUTE LE VENT
Chère lectrice, cher lecteur,

Hélène NAUDY est décédée brutalement vendredi 3 mars 2017, à 47 ans, à la suite d'une rupture d'anévrisme.

Elle aimait les humains, les arbres et le vent, le rocher et l'aigrette qui dès l'aurore volait en larges boucles au dessus de l'Arize, derrière la fenêtre où elle écrivait.
Elle aimait écrire, des poèmes, des lettres d'amour, des nouvelles tristes et drôles, explorer les mots comme elle explorait en elle, avec ceux qui étudiaient à ses côtés les personnages qui nous constituent.
Elle aimait danser, elle dansait le tango de tout son être, de toute son âme, en communion.
Elle aimait chanter, dessiner et faire des collages, modeler et repeindre le couloir de sa maison ou
siroter un verre de Banyuls en mangeant une tranche de foie gras.

Elle aimait le vivant. Elle aimait partager ses passions.
Partager, oui.

Elle a aimé immensément son compagnon Olivier, ses enfants, Romain, Pierre, Célio, Mathias.
Elle a aimé profondément chacun, sans exclusive,
Elle était Amour.

Par dessus tout, elle était en permanence animée par l'étude de l'instant, de tout ce qui se vivait en elle et chez ceux qu'elle côtoyait, sur le vif, quelque soit la situation ou les enjeux.
Sans tabou, sans idée de mieux ou de moins bien, totalement disponible.

Nous vous engageons vivement à poursuivre votre lecture, votre écoute en feuilletant les pages d’Écoute le vent.
Vous y trouverez les fruits du travail d'une vie, aimante et créative, consacrée à l'étude du vivant.
Cadeau à notre humanité quelles qu'en soient ses expressions.

Nous avons gardé le site tel quel, sans les dates de rendez vous, en hommage à Hélène Naudy et son enseignement toujours vivant en nos coeurs

 

 

ENTRÉE